Léopoldine Hugo

l’enfant-muse de Victor Hugo

Détails de l’ouvrage

Editions Presses de la Renaissance
Publication 2015
Catégories Biographies, Famille Hugo

Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne…


Villequier, le 4 septembre 1843. Léopoldine Hugo, son mari, un oncle, un neveu se noient au cours d’une promenade en barque sur la Seine.
Accident ? Imprudence ? Un acte de désespoir ?

Que sait-on de Léopoldine Hugo ?
Qu’elle était l’aînée de la famille. Qu’elle eut une enfance heureuse entre un père et une mère attentionnés, des frères et sœur admiratifs, les poètes et les peintres romantiques amis de ses parents. Qu’elle inspira à Victor Hugo quelques-uns de ses plus beaux poèmes. Et qu’elle mourut noyée, à dix-neuf ans, au cours d’une sortie en barque.

Reconstitution des faits : Hugo adore sa fille au point de ne pouvoir demeurer loin d’elle bien longtemps ; il s’est opposé de toutes ses forces à son mariage avec Charles Vacquerie ; il se comporte, après ce mariage dont il ne veut pas, comme si sa fille n’existait plus. Déchirée entre père et époux, Léopoldine souffre. Quand Charles lui propose une promenade dans une barque manifestement dangereuse, elle accepte, contre les conseils pressants de sa belle-mère et d’un ami de la famille.

Un siècle et demi après sa mort, au terme de trois ans d’une enquête minutieuse, Henri Gourdin présente une biographie émouvante d’une des figures les plus énigmatiques de notre littérature, inspiratrice de Demain dès l’aube et des Contemplations. Une plongée au cœur de l’intimité d’ego-Hugo.

logo-plon-presses-de-la-renaissance

Maison d'éditions, Presses de la Renaissance

logo-maison-hugo

Maisons, Victor Hugo