Jean Hugo, Maître du vitrail

Détails de l’ouvrage

Editions Éditions Loubatières
Publication 2018
Catégories Biographies, Famille Hugo

Les vitraux de Jean Hugo

Jean Hugo a créé entre 1936 et 1981 plusieurs dizaines de vitraux pour quatre sanctuaires : l’église abbatiale du couvent de la Sarte à Huy en Belgique entre 1936 et 1939, l’église Saint-Flavien à Toulon en 1955, la Maison Saint-Dominique à Fanjeaux dans l’Aude en 1955 également, l’église Saint-Pierre de Nant dans l’Aveyron en 1980. Ils sont présentés dans un beau livre à paraître prochainement, le premier sur ce volet de l’œuvre de Jean Hugo.

Projet de livre sur Jean Hugo et ses vitraux

La vie de Saint Dominique

Vitrail Est ba de Jean HugoJean Hugo a créé des cartons de vitraux pour une demi-douzaine de sanctuaires en France et en Belgique : l’église abbatiale du couvent de la Sarte à Huy entre 1936 et 1939, un oratoire privé à Meudon en 1952, l’église Saint-Flavien du Mourillon à Toulon et la chapelle de la Maison de Saint-Dominique à Fanjeaux dans l’Aude en 1955, l’église Saint-Pierre de Nant dans l’Aveyron en 1980. En illustrant le plus souvent des épisodes de la vie des saints : saint Dominique, saint Albert, saint Thomas et sainte Catherine de Sienne à Huy, Notre-Dame de Lourdes, sainte Hélène, sainte Agnès et sainte Thérèse à Meudon, saint Dominique à Fanjeaux, saint Pierre à Nant.

L’œuvre de Fanjeaux, haut-lieu de la vénération dominicaine, est une commande du RP Alex-Ceslas Rzewuski, portraitiste renommé des Années folles avant sa conversion au catholicisme, ami de Jean Hugo, vicaire de l’abbaye de Prouilhe à Fanjeaux à partir de 1950. Elle figure six épisodes de la vie du saint sur ces lieux où naquit sa vocation et où il fonda sa première communauté monastique. Elle fut présentée le 5 novembre dernier par le RP Renaud de la Province dominicaine de Toulouse aux participants du colloque sur Les Hugo organisé par l’Association culturelle du Razès-ACR.